Ce qu’il faut savoir sur le crédit renouvelable

Ce qu’il faut savoir sur le crédit renouvelable

Le prêt renouvelable ou crédit revolving est une offre bancaire courante. Il facilite la tâche en cas de besoin de liquidité. Découvrez ci-après les différents détails à retenir sur ce financement cyclique qui vous engage à moyen terme.

Le crédit renouvelable est directement viré sur votre compte

Lors d’une Demande de crédit rapide, le crédit renouvelable s’avère comme une option recommandée. Cette forme de prêt évite de reformuler une requête régulièrement. Pour une durée de trois ans ou un peu moins, une certaine somme est automatiquement virée sur le compte de l’emprunteur. Il peut le dépenser ou le garder comme réserve. Si l’argent n’a pas été touché, aucun taux d’intérêt ne s’applique.

En effet, le TAEG pour ce type d’offre reste l’un des plus conséquents du marché. Il est de l’ordre de 15 % alors que pour les autres, le pourcentage oscille entre 1,5 et 9 %. Quoi qu’il en soit, le candidat à ce produit bancaire doit une seule fois formuler une demande. Après cette ouverture unique, le système est en place. Le prêteur vérifie la solvabilité du souscripteur environ tous les 3 ans. C’est à la fin de cette période qu’il faudra renouveler les documents, en l’occurrence les bulletins de paie.

L’argent est automatiquement disponible pour certains types de cartes

Quand un emprunteur a ouvert un compte de crédit renouvelable, le cycle se met automatiquement en place. Il doit rembourser l’argent disposé sur sa carte de crédit. Puis, à la fin d’une période donnée, une certaine somme va de nouveau être disponible. La gestion de ce système peut se faire à distance. Le client pourra par exemple rejoindre un conseiller au téléphone. Il existe également des sites qui permettent de régler les modalités des crédits revolving. Ces derniers jouissent d’une popularité grâce à leur simplicité. L’argent est disponible sous 48 heures après l’ouverture officielle. Il existe aussi des marques de grande distribution qui rentrent dans le système en émettant leurs propres cartes de crédit. Ils proposent des achats avec le prêt renouvelable. C’est à partir de cette manœuvre que les grands magasins se sont progressivement lancés dans les activités bancaires.

Que dire d’autre sur cette offre bancaire ?

Les grandes enseignes sont nombreuses à émettre leurs propres cartes de crédit. Elles s’accompagnent d’un prêt renouvelable. Le titulaire doit virer de l’argent sur le compte tenu auprès du magasin. La somme peut servir pour les courses en ligne, mais également pour le shopping classique. Les billets pourront même être retirés sur un distributeur appartenant aux réseaux Visa ou MasterCard. En matière de revolving, les frais sont particulièrement conséquent. Il arrive que le TAEG révisable atteigne 21 %.

Pour un prêt de 500 € il va falloir verser le capital et les intérêts en 29 mensualités de 21 €. Ce montant peut grimper à 24 €. Le coût du crédit peut culminer à 133,72 €. Le total dû est alors à 633,72 €. Cela dit, ce pourcentage s’applique sur une courte période. Le souscripteur peut ne pas renouveler le contrat au bout d’un certain nombre de cycles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.