L'éco prêt à taux zéro : comment ça marche

L’éco prêt à taux zéro : comment ça marche ?

Dans le cadre de la réalisation de certains travaux de mise en conformité, les particuliers sont amenés à souscrire des crédits pour les financer. En vue d’encourager les particuliers dans leur projet de rénovation, l’État propose l’éco-prêt à taux zéro. À noter qu’il peut être accordé sans aucune condition de ressources. En bref, il s’agit d’un financement accordé aux propriétaires pour leur permettre de réduire la consommation énergétique de leurs habitations.

Le fonctionnement de l’éco prêt à taux zéro

Tous ceux qui souhaitent bénéficier de ce type de financement doivent entre autres réaliser des travaux ayant pour but de diminuer la consommation d’énergie. La condition sine qua non à son obtention est d’être propriétaire de sa maison. Elle doit faire office de résidence principale. D’autres exigences peuvent venir s’ajouter à cela. Le bâtiment doit avoir été achevé depuis 2 ans. Avant le 1er juillet 2019, il devait être construit avant 1990.

Le demandeur doit également :

  • Effectuer un seul des travaux éligibles à l’éco-prêt à taux zéro,
  • Réaliser un niveau minimum de performance énergétique global, etc.

Dans le cadre d’une copropriété, chacun des propriétaires peut entreprendre individuellement une demande d’éco prêt à taux zéro.

De plus amples renseignements sur le sujet sont disponibles sur le site https://www.le-credit-travaux.com.

Les conditions d’octroi d’un éco prêt à taux zéro

Les propriétaires qui souhaitent souscrire ce type de prêt doivent entreprendre des travaux visant à améliorer la performance énergétique de leurs maisons. Au nombre de sept, ils doivent être réalisés par un professionnel ayant été reconnu comme étant garant de l’environnement. Cela concerne notamment l’isolation thermique :

  • De la toiture,
  • Des murs qui donnent sur l’extérieur de la maison,
  • Des planchers bas,
  • Des fenêtres et portes.

Ce financement est également accordé pour l’installation :

  • D’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire,
  • D’un chauffage en employant une source d’énergie renouvelable,
  • D’une production d’eau chaude sanitaire en se servant de l’énergie renouvelable.

Le montant d’un éco prêt à taux zéro et les modalités de remboursement

Les requérants auront droit à un financement de 30 000 euros maximum. Ce montant peut varier en fonction des travaux qui ont été entrepris. Ainsi, si vous effectuez une seul des actions éligibles à l’éco prêt à taux zéro, vous pourrez bénéficier jusqu’à 15000 euros. Concernant le remplacement des fenêtres, il est fixé à 7000 euros maximum. Pour deux travaux parmi les sept prévus, l’offre est de 25 000 euros. Pour obtenir le montant maximal, il faut réaliser 3 actions ou plus.

Les bénéficiaires de l’éco prêt à taux zéro disposent alors d’un délai de deux ans pour faire les travaux nécessaires. Concernant la durée de remboursement, elle est de 3 ans au minimum et de 15 ans au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *